Je fais un don !

LA TRISOMIE 21

Un syndrome, des représentations, des personnes…

Les gens ont des idées fausses sur la trisomie 21 et les personnes avec trisomie 21.

Ils pensent qu’elles sont toutes pareilles : c’est faux

Ils pensent que les bébés avec une trisomie 21 ne pourront pas faire certaines choses.

Ils ne pensent pas cela pour les bébés qui n’ont pas de trisomie 21.

Les personnes avec trisomie 21 peuvent faire ce que font les autres personnes. Il faut les aider plus.

Les représentations très stéréotypées que nous avons de la trisomie 21 et des personnes avec trisomie 21 nous font porter un regard limitatif qui, dès la naissance et la vie durant, va enfermer les personnes avec trisomie 21 dans une évolution tracée, prédéfinie, restrictive ou exagérément positive.
Et pourtant, on ne dit pas aux parents, à la naissance d’un enfant ordinaire, l’âge auquel il marchera, ni ce qu’il pourra faire ou ne pas faire. Que sait-on de l’avenir physique, cognitif, moteur d’un nouveau-né, quel qu’il soit ?

Les personnes avec trisomie 21 qui vivent avec nous aujourd’hui nous montrent que leurs développements, leurs motivations, leurs centres d’intérêt, leurs devenirs sont aussi variés et différents que ceux des personnes avec deux chromosomes 21.

Elles ont autant de différences entre elles qu’il y en a entre deux autres personnes sans trisomie 21.