Je fais un don !

Le droit à la participation à la vie citoyenne

Le droit à la participation à la vie citoyenne
Le droit à la participation à la vie citoyenne

Ce que dit la Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Les personnes handicapées doivent être considérées par la loi comme n’importe quelle autre personne.

Les personnes handicapées ont le même droit de prendre des décisions à propos des choses importantes de leur vie.

Les personnes handicapées doivent avoir l’aide quand elles en ont besoin et peuvent être accompagnées quand elles prennent des décisions.

Si une personne a réellement besoin que quelqu’un parle pour elle, il faut être sûr que ce soit fait correctement.

Les personnes handicapées ont les mêmes droits que n’importe qui par rapport au tribunal.

Les personnes handicapées peuvent demander l’aide nécessaire pour s’assurer leurs droits.

Les personnes handicapées ont le droit de s’impliquer en politique comme tout le monde : elles peuvent voter et être élues.

Les personnes handicapées ont le droit de voter :

  • En étant sûres que l’accès au vote est facile et compréhensible.
  • En étant sûres que le vote est secret et décidé librement.
  • Les règles et lois ne rendent pas plus difficile l’accès aux livres et films pour les personnes handicapées.
  • La culture des sourds et les autres cultures sont respectées.
  • En étant sûres que les personnes handicapées ont le droit de rejoindre des organisations de personnes handicapées
    pour qu’elles les représentent.
  • En étant sûres que les personnes handicapées ont le droit de se présenter à des élections de députés ou de conseillers.

Découvrir la Convention des Nations Unies en version FALC ou non FALC.

Dans la vie de tous les jours comment ça se passe ?

« Je m’appelle Antoine Fontenit. Je suis français. […] J’ai le droit de choisir ma vie.

Avoir des droits, c’est aussi ETRE CITOYEN. Avec la fédération,

j’ai été formé dans des séminaires pour devenir auto-représentant. Pour moi, c’est une manière d’être citoyen.

Grâce à ces séminaires de formation et à ces rencontres, j’ai appris à parler en public et à écouter les personnes de mon association que je représente.

La rencontre des autres personnes m’a enrichi, car je connais mieux notre combat pour devenir autonomes dans la société.

Aider les autres qui ont une trisomie comme moi, c’est aussi mon ROLE DE CITOYEN.

Pour être citoyen, il faut être intégré dans la société […] Mais il reste des choses à faire ! Il y a des doits que je n’ai pas.

Je veux et nous voulons que cela change »

Antoine Fontenit

Pour en savoir plus…

Vous pouvez aller sur la page « C’est ma vie je la choisis »