Je fais un don !

Des exemples

Cette partie de la boite à outils est amenée à s’enrichir avec vous au fur et à mesure de la phase de diffusion du projet !

Exemple de prise de parole en public
Exemple de support powerpoint
Ma parole doit compter !

Qu’est ce que c’est ? Un projet d’enseignement à la prise de parole en public pour les personnes avec une trisomie 21 ou avec une déficience intellectuelle pour qu’elles puissent elles-mêmes sensibiliser les acteurs de notre société et notamment les acteurs de l’entreprise.

Un projet en construction constante
… et qui a débuté dès 2013 par l’organisation de séminaires de formation dans le but, pour les personnes, d’apprendre à s’exprimer mais également à représenter d’autres personnes.

Les personnes avec différence intellectuelle, qui ont suivi ces séminaires de formation, sont en mesure aujourd’hui de prendre la parole auprès du grand public pour parler de leur handicap et faire reconnaître leurs droits. Ce sont des «autoreprésentants».

A ce jour, ils sont encore peu nombreux, mais on recense une vingtaine «d’autoreprésentants» qui prennent la parole notamment pour encourager les entreprises à ouvrir leur recrutement aux personnes avec une trisomie 21 ou avec une déficience intellectuelle.

Aujourd’hui, le projet se poursuit grâce à l’initiative de 13 de ces autoreprésentants qui se sont fixer comme but de :

essaimer leur savoir-faire à travers le territoire, partager leur expertise en formant toutes celles et ceux qui souhaiteront à leur tour être en capacité de prendre la parole pour rendre la société et l’emploi plus inclusifs. Pour cela, ils ont créé une boite à outils qui leur permet de former plus facilement d’autres personnes avec une déficience intellectuelle. C’est un mode d’emploi à la prise de parole en public. Plus de détails sur la boite à outils ICI et sur la page « Ma parole doit compter! »

animer des actions de sensibilisation en entreprise et auprès de tous les acteurs qui le souhaitent (en université, auprès de médecin, dans un centre de loisirs ou culturel…)

Par exemple, Clément Rommel, membre du projet « Ma parole doit compter! », a pris la parole dans les médias pour montrer que l’emploi en milieu ordinaire pour les personnes avec trisomie 21 est possible ! Ils espèrent que son témoignage donnera envie à d’autres entreprises de se lancer ! Découvrez le reportage ici >>

Par exemple, Adrien Lecointe, membre du projet « Ma parole doit compter! », a pris la parole auprès des collaborateurs de la Fondation d’entreprise ADREA. Découvrez son discours ici >>

se former pour devenir de véritables formateurs afin de répondre aux besoins des entreprises qui se lancent dans des démarches d’emploi inclusif

Ce programme ambitieux mais fondé suppose pour son déploiement des moyens financiers aujourd’hui insuffisants. En soutenant «Ma Parole compte !», vous permettez aux personnes déficientes intellectuelles de porter la connaissance et la compréhension du handicap intellectuel à un niveau jamais atteint puisque issues de leur propre expression, par la manifestation libre de citoyennes et de citoyens comme les autres.

Toutes les informations en FALC sur « Ma parole doit compter! » ICI et sur la page « Ma parole doit compter! »

X