Condamnation de la France par le Conseil de l'Europe.

Dans une décision rendue publique mercredi 5 février, le Conseil de l’Europe a condamné la
France pour la seconde fois car elle ne respecte pas le droit des enfants et adolescents  autistes à être scolarisés dans des établissements ordinaires. Cette condamnation oblige  l’État français à rendre compte des avancées en la matière. 

Pour plus d’informations, consulter le communiqué de presse.