Le Siège Inter-Associatif

Trisomie 21 France et ses associations départementales ont créé, avec l’aide de la FEGAPEI, le premier Siège Inter Associatif (SIA) national. Dispositif unique en France, sa création a été soutenue par l’ex-DGAS, qui l’a autorisé le 4 mai 2009.

Les missions du SIA :

SAVS Dalai 10

Ses missions s’inscrivent dans les principes d’action du projet fédéral de Trisomie 21 France et contribuent à la mise en œuvre des projets associatifs, des projets de service et du projet des personnes accompagnées. Le SIA se positionne comme un siège d’appui et de mutualisation d’outils :


==> Rationaliser et sécuriser l’activité des services (mutualisation d’outils, etc.) ;


==> Accompagner les associations membres du SIA dans leur développement.

 

 

Le SIA intervient dans les domaines suivants :

- La gestion et contrôle de gestion incluant la mise en place progressive d’une solution comptable  et budgétaire intégrée ;
- La gestion des ressources humaines, s’appuyant sur le traitement de la paie, la veille sociale, l’aide au recrutement, la politique de formation ;
- La recherche et le développement, permettant l’innovation, la préparation de la réponse aux besoins sur les territoires ;
- La qualité : référentiel d’évaluation, conformité en matière du respect du droit des usagers ;
- Déploiement d’un système d’information commun au réseau des associations trisomie 21.

Les actions à forte valeur ajoutée menées sur les 5 années de l’autorisation :

==> La conception de systèmes d’information communs et l’accompagnement de leur déploiement (EIG pour la gestion et Qualysis pour le pilotage de l’activité des services). Il s’agit d’évaluer les besoins des professionnels des services pour ensuite conceptualiser des outils et assurer leur déploiement ;
==> La réalisation du référentiel d’auto-évaluation, outil au service de l’évaluation interne qui propose aux services de s’interroger sur les pratiques professionnelles et pluridisciplinaires et de mesurer la pertinence, l’efficacité et la cohérence de leurs projets ;
==> L’accompagnement dans le processus de régionalisation : depuis l’étude préalable à la création d’une entité supplémentaire, en passant par l’accompagnement à l’élaboration du plan d’action jusqu’à sa mise en œuvre.
==> La conception d’un livret de surveillance médical adapté aux personnes avec une trisomie 21 pour favoriser l’accès aux soins ;
==> La gestion de crise et l’accompagnement préventif à la gestion de crise. (conflit social)

La valeur ajoutée du SIA auprès des associations et des services se décline en deux axes :

économique : elle se traduit par une "non ou moindre" dépense d'investissement dans le développement d’outils communs. La mutualisation des ressources et des coûts liés à leur déploiement permet de doter les associations de moyens complémentaires et performants qu’elles n’auraient pu déployer seules.
politique : elle se traduit par la concrétisation des valeurs fédérales, en privilégiant l'innovation en matière d’accompagnement en milieu ordinaire. L’objectif étant de mettre en œuvre une approche de l’accompagnement au plus près des attentes des personnes et des familles et du cadre proposé par la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.